eduzhai > Life Sciences > Biology >

La démographie russe : un frein à l’expansion du marché (Russian Population: A Brake on Market Expansion)

  • Save

... pages left unread,continue reading

Document pages: 4 pages

Abstract: French : Le poids démographique de la Russie est bien évidemment plus faible que celui de l’URSS, après l’indépendance au début des années 1990 de quinze républiques ex-soviétiques. Néanmoins, la Russie compte la huitième population des États de la planète et est le plus peuplé des seize États issus de l’implosion soviétique, très largement devant l’Ukraine, trois fois moins peuplée. En outre, la Russie dispose de la plus vaste superficie du monde, avec 17,095 milliers de km2, loin devant le deuxième, le Canada, 9,982 km2.Surtout grâce à ses industries d’extraction, le taux de croissance économique de la Russie apparaît élevé, ce qui augmente la demande globale dans ce pays. Néanmoins, le nombre de consommateurs diminue en raison d’un mouvement démographique naturel déficitaire, puisque le nombre des décès dépasse celui des naissances depuis 1992. Et le solde migratoire n’est pas suffisamment positif pour enrayer un dépeuplement continu. Quant aux perspectives, elles laissent entrevoir une poursuite de la baisse de la population de la Russie.English : The demographic weight of Russia is obviously lower than that of the USSR, after independence in the early 1990s fifteen former Soviet republics. Nevertheless, Russia has the eighth U.S. population in the world and is the most populous of the sixteen states of the Soviet implosion, well ahead of Ukraine, three times less populated. In addition, Russia has the largest area in the world with 17,095 thousand km2, far ahead of the second, Canada, 9,982 km2.Especially thanks to its extractive industries, the rate of economic growth of Russia appears high, which increases aggregate demand in this country. However, the number of consumers decreases due to natural population movement deficit, since the number of deaths exceeds the number of births since 1992. And net migration is not positive enough to stop an ongoing depopulation. About the prospects, they suggest a further decline of the population of Russia.

Please select stars to rate!

         

0 comments Sign in to leave a comment.

    Data loading, please wait...
×